Mon aspect physique: De taille moyenne, j'ai un corps assez ramassé, sans être pesant et mon cou est vigoureux. Mon poitrail est bien descendu et mes pattes sont musclées. Ma tête a une forme triangulaire tout comme mes oreilles qui tombent serrées contre la tête. Mon poil est court et bien collé au corps avec un sous-poil important qui me protège du froid et des intempéries. Ma queue est attachée haut, en action portée enroulée en anneau. Je suis un chien très mobile et agile, à l'expression malicieuse. Mon histoire: On pense que je suis un descendant direct du chien de la tourbière (canis familiaris palustris) qui était implanté en Russie, en Europe centrale et en Asie, vivant proche des sites lacustres de l'époque. En 1898, ma race est officialisée et un club national du bouvier appenzellois est créé en 1906. Aujourd'hui, ma race se fait rare et est menacée d'extinction. Le club suisse du bouvier appenzellois, soutenu par Pro Specie Rara, investit tous ses efforts pour garantir son maintien. Mes activités: Les multiples tâches que mes copains bouviers appenzellois et moi-même peuvent effectuer font preuve de notre courage et de notre dévouement: chien de troupeau, de trait, sauveteur, pisteur, gardien ou chien de sport. En raison de notre grande douceur envers notre famille, nous sommes également de merveilleux compagnons. Notre caractère est franc, mais parfois un peu méfiant en face de personnes inconnues. Mes besoins: Je serais malheureux en ville. J'ai besoin de grands espaces pour exprimer ma vitalité, mais j'apprécie tout autant le contact permanent avec ma famille dont je ne pourrais me passer.. Informations inspirées par les standards FCI des quatre races de bouviers suisses et complétées avec l'aide d'éleveurs et de responsables des clubs des races concernées. Standard FCI du Bouvier appenzellois
Le Bouvier appenzellois
Amicale genevoise des Bouviers suisses et du Saint-Bernard
Ma race est originaire de la Suisse orientale, plus précisément du canton d'Appenzell où, depuis longtemps,était apprécié comme gardien de ferme un bouvier tricolore à poil court. Je possède un instinct de meute très prononcé et je suis fortement attaché à ma famille et à mon domicile. Etant reconnaissant pour le moindre signe de sympathie, j'aime la compagnie des humains et je serais très malheureux si je devais vivre à l'écart de la famille. En frétillant de la queue à tout rompre, j'exprime ma joie et j'extériorise pleinement mon tempérament vif.
Mon aspect physique: De taille moyenne, j'ai un corps assez ramassé, sans être pesant et mon cou est vigoureux. Mon poitrail est bien descendu et mes pattes sont musclées. Ma tête a une forme triangulaire tout comme mes oreilles qui tombent serrées contre la tête. Mon poil est court et bien collé au corps avec un sous-poil important qui me protège du froid et des intempéries. Ma queue est attachée haut, en action portée enroulée en anneau. Je suis un chien très mobile et agile, à l'expression malicieuse. Mon histoire: On pense que je suis un descendant direct du chien de la tourbière (canis familiaris palustris) qui était implanté en Russie, en Europe centrale et en Asie, vivant proche des sites lacustres de l'époque. En 1898, ma race est officialisée et un club national du bouvier appenzellois est créé en 1906. Aujourd'hui, ma race se fait rare et est menacée d'extinction. Le club suisse du bouvier appenzellois, soutenu par Pro Specie Rara, investit tous ses efforts pour garantir son maintien. Mes activités: Les multiples tâches que mes copains bouviers appenzellois et moi-même peuvent effectuer font preuve de notre courage et de notre dévouement: chien de troupeau, de trait, sauveteur, pisteur, gardien ou chien de sport. En raison de notre grande douceur envers notre famille, nous sommes également de merveilleux compagnons. Notre caractère est franc, mais parfois un peu méfiant en face de personnes inconnues. Mes besoins: Je serais malheureux en ville. J'ai besoin de grands espaces pour exprimer ma vitalité, mais j'apprécie tout autant le contact permanent avec ma famille dont je ne pourrais me passer.. Informations inspirées par les standards FCI des quatre races de bouviers suisses et complétées avec l'aide d'éleveurs et de responsables des clubs des races concernées. Standard FCI du Bouvier appenzellois
Le Bouvier appenzellois
Amicale genevoise des Bouviers suisses et du Saint-Bernard
Ma race est originaire de la Suisse orientale, plus précisé- ment du canton d'Appenzell où, depuis longtemps,était apprécié comme gardien de ferme un bouvier tricolore à poil court.
Je possède un instinct de meute très prononcé et je suis fortement attaché à ma famille et à mon domicile. Etant reconnaissant pour le moindre signe de sympathie, j'aime la compagnie des humains et je serais très malheureux si je devais vivre à l'écart de la famille. En frétillant de la queue à tout rompre, j'exprime ma joie et j'extériorise pleinement mon tempérament vif.